Bienvenue!

Bonjour et bienvenue sur ce blog qui est un outil pour vous "aider à apprendre" le français. Vous trouverez ici contenus du cours, entraînements pour les examens et bien d'autres choses. A bientôt et bonne route sur ce blog !

Hola y bienvenido/as a este blog que es una herramienta para "ayudaros a aprender" en francés. Aquí encontraréis contenidos de clase, entrenamientos para los exámenes y muchas cosas más. ¡Hasta luego y buen viaje en este blog!

jeudi 19 octobre 2017

Knock

"Knock ou le Triomphe de la médecine" est une pièce de théâtre de Jules Romains, représentée pour la première fois à Paris, à la Comédie des Champs-Élysées, le 15 décembre 1923.

Comédie grinçante, Knock dénonce la manipulation, qu'il s'agisse de médecine ou de toute idéologie, comme de n'importe quel commerce.

Premier acte : le Dr Parpalaid a vendu au Dr Knock « une clientèle nulle ». Acceptant le défi, Knock brosse à ses interlocuteurs un tableau si invraisemblable de ses prétentions médicales que le Dr Parpalaid en arrive à se demander s'il est réellement médecin. Lorsque l'acte se termine on ne sait pas si Knock gagnera son pari, mais on a déjà assisté à la première étape de ce travail : estimer les revenus de ses futurs clients et repérer tout ce qui pourrait faire obstacle à l'idéologie qu'il a l'intention de promouvoir.

Deuxième acte : on assiste à la démonstration des techniques du Dr Knock. Jules Romains décrit pratiquement toutes les techniques de manipulation enseignées pour la pratique clinique ou la vente. Il fait défiler tous les groupes sociaux du canton ou les supports que Knock utilise : l'information, avec le tambour de ville et l'instituteur, le commerce, la paysannerie, l'aristocratie de province. L'acte se termine avec deux hommes éméchés dont Knock prend le contrôle avec vigueur, rappelant que la force est toujours présente derrière l'idéologie.

Troisième acte : le Dr Parpalaid va être le témoin du triomphe de Knock. Alors qu'il se moquait de lui au premier acte, le Dr Parpalaid va aller de stupéfaction en stupéfaction, se laisser malmener par les disciples de Knock et finir par se soumettre totalement. Knock a gagné son pari, il possède une emprise totale sur le canton et ceux qui ne sont pas au lit travaillent volontairement sous ses ordres. Il va observer en silence ses disciples agir pour lui. Seul avec Parpalaid, il se lancera dans un discours qui montre une volonté de puissance proche de la folie. La dernière réplique montre que plus personne ne résiste à Knock, puisqu'un vrai médecin en arrive à se croire malade et demande à être soigné par le Dr Knock.

Plus d'informations en cliquant sur ce lien.

Compréhension orale: extrait de "Knock" (film de 1951)

Sélectionnez les réponses exactes:

  • Le patient sent que le ventre le démange.
  • Ça le chatouille.
  • Ça le gratouille.
  • Quand le Docteur Knock pince le patient, ça lui fait mal.
  • Le patient mange fréquemment de la tête de veau à la vinaigrette.
  • Le patient est né en mai 1952
  • Le Docteur Knock conseille au patient d'aller se coucher tout de suite.
  • Le docteur passera un peu plus tard dans la journée pour une consultation gratuite.
  • Le patient consomme du tabac.
  • Le Docteur Knock recommande à son patient de ne pas avoir de relations sexuelles pendant le traitement.
  • Au niveau alimentaire, le patient pourra seulement manger de la soupe.
  • Le patient est journaliste.

Le Docteur Knock revient à la mode cette année, même si le scénario a été largement modifié. Saurez-vous trouver les différences avec l'histoire originale ?


vendredi 6 octobre 2017

Henri Salvador

Henri Gabriel Salvador, né à Cayenne, en Guyane, le 18 juillet 1917 et mort à Paris le 13 février 2008, est un chanteur et humoriste français. Compositeur et guitariste, il joue à ses débuts dans des orchestres de jazz français. Sa longue carrière (commencée dans les années 1930), prend une nouvelle dimension lorsqu'il entame à partir de 1948, une carrière de chanteur.

Artiste populaire, apprécié d'un large public, on lui doit de nombreuses chansons qui aujourd'hui encore demeurent dans les mémoires : Syracuse ; Maladie d'amour ; Le Loup, la Biche et le Chevalier (Une chanson douce) ; sa reprise en français Le lion est mort ce soir ; Dans mon île ; Le travail c'est la santé ; Zorro est arrivé ; Jardin d'hiver…

Quelques anecdotes sur Henri Salvador…

Enfant du paradis au cirque Medrano, il s'esclaffe si fort sur les gradins que le clown Rhum lui demande de revenir tous les dimanches, lui apprenant des gags en échange de ce rire communicatif.

Ses talents de musicien, mais aussi d’humoriste, le font connaître et apprécier du public. En 1935, ils jouent au Jimmy’s Bar, cabaret renommé de l’époque. Django Reinhardt qui trouve des parfums tropicaux dans le jeu d'Henri l'engage alors comme accompagnateur.

Sa carrière connaît une éclipse dans les années 1980 et 1990. Il passe même alors auprès des jeunes pour un musicien « ringard », et la télévision ne le montre plus. Le chanteur se consacre alors surtout à la pétanque, dont il est un joueur de haut niveau Il invente même des boules : une première série est commercialisée d’abord par le fabricant JB, puis il dépose trois brevets pour la boule de haute technologie « VMS Plot ».

Essentiellement reconnu comme chanteur fantaisiste (alternant de fréquents succès de chansons drôles et de rares succès de chansons douces), ce qu'il regrette parfois, il renoue avec le jazz avec l'album Monsieur Henri enregistré à New York en 1994.

En 2000, Keren Ann et Benjamin Biolay lui offrent l’occasion de revenir au sommet avec son disque Chambre avec vue et son titre phare : Jardin d’hiver. Retour gagnant pour le crooner jazzy.

Retrouvez la biographie complète en cliquant sur ce lien.


Le travail c'est la santé (1965)



Complétez les paroles

Refrain: Le travail c'est la santé
Rien faire c'est la conserver
Les prisonniers du boulot
(Ne) font pas ____________.

Ces gens qui courrent au grand galop
En auto, métro ou vélo
Vont-ils voir un film ____________ ?
Mais non, ils vont à leur boulot.

Ils bossent onze mois pour les vacances
Et sont ____________ quand elles commencent
Un mois plus tard, ils sont ____________
Mais faut reprendre le boulot.

Dire qu'il y a des gens _____________
Qui courent sans cesse après le travail
Moi le travail me court après
Il n'est pas près de me _____________.

Maintenant dans le plus p'tit village
Les gens travaillent _______________________
Pour se payer tout le confort
Quand ils ont tout, ben, ils sont morts.

Voici enfin une chanson qui montre l'autre facette d'Henri Salvador, loin de celle du chanteur comique: "chambre avec vue" (2000).



mardi 3 octobre 2017

L'Internet des objets

 “Le nombre d'objets connectés sur Internet a dépassé le nombre d'êtres humains sur la planète”. Au Québec, que pense-t-on du phénomène de l'Internet des objets?



   
Complétez les phrases avec les mots et expressions que vous entendez dans le document.

C'est un service qui _____________ bien des questions.

Ça s'_____________dans une tendance globale.

Parmi les produits de lancement du service, on compte les _____________ et les calculateurs de taux de glucose.

En 2014, il y avait 17 _____________ d'objets connectés. (Un _____________ compte neuf zéros après le 1)

Quand c'est le système de chauffage qui est piraté, c'est une autre __________________________ (3 mots) (Cette expression signifie: c'est tout autre chose et c'est bien plus compliqué).

Le fameux drone d'Amazon est toujours __________________________ (3 mots) (Cette expression signifie que le projet n'a pas encore abouti).

Lexique

Au Québec, on n'utilise pas de lessive pour son lave-linge mais du _____________ pour sa _____________.

Au Québec, on ne parle pas trop de voiture mais plutôt d'_____________ ou de char.



vendredi 29 septembre 2017

Quand Internet passera par la lumière

Quand Internet passera par la lumière


Complétez le texte avec les mots suivants:

frigo / morse / données / émerger / satisfaire / interférence
exponentielle / défis / débit / réseau / clignotent / transfert

Les ampoules à incandescence rendent de bons et loyaux services depuis un siècle, mais, désormais interdites sur le continent européen, elles ont cédé la place aux LED qui consomment dix fois moins d’énergie et dont la durée de vie est trente fois supérieure à celle des ampoules classiques. Avantage supplémentaire, leurs applications ne se limitent pas à l’éclairage : on voit _____________ des produits « intelligents » dotés de fonctions supplémentaires, dont la possibilité de se connecter à Internet, que ce soit sur un ordinateur portable ou un smartphone. Oublié le wifi, vive le lifi (ou Light Fidelity) ! En réalité, l’idée de se servir de la lumière pour créer un _____________ sans fil n’est pas nouvelle. Chacun a entendu parler des signaux de fumée employés par les naufragés pour tenter d’attirer l’attention. Ce que l’on sait moins, c’est qu’à l’époque de Napoléon, une grande partie de l’Europe était constellée de télégraphes optiques, connus sous le nom de sémaphores.

Tout comme le fait d’espacer (ou de moduler) les volutes de fumée peut former un SOS en alphabet _____________, la communication par lumière visible module rapidement l’intensité du signal lumineux pour coder les données en mode binaire, zéros et uns. Les émetteurs-récepteurs lifi ne _____________ pas pour autant, car les modulations sont trop rapides pour être perceptibles à l’œil nu.

wifi contre lifi

La demande croissante pour les données sans fil soumet la technologie wifi actuelle – qui utilise le spectre des fréquences radio et micro-ondes – à une pression gigantesque. On estime que le nombre d’appareils mobiles, dont la croissance est _____________, dépassera les dix milliards d’ici à 2019.
L’un des principes fondamentaux des communications est qu’à son volume maximum, le _____________ de données est proportionnel à la largeur de la bande disponible pour les fréquences électromagnétiques. Le spectre radio étant très utilisé et très régulé, il n’y a tout simplement pas assez d’espace supplémentaire pour _____________ la demande croissante. Or, le lifi a la capacité de se substituer au wifi par ondes radio et micro-ondes.
Contrairement aux émetteurs wifi, les télécommunications optiques sont cantonnées aux murs d’une seule pièce. Cette restriction offre un avantage clé : la sécurité des _____________ émises en lifi. Une fois les rideaux tirés, personne n’est en mesure de vous espionner depuis l’extérieur. Une série de lampes fixées au plafond peuvent envoyer différents signaux à différents utilisateurs. L’énergie de l’émetteur peut être localisée, exploitée de manière plus efficace, et n’interfère pas avec les sources lifi voisines. Cette absence d’_____________ est un autre avantage par rapport au wifi. Les communications par lumière visible sont donc naturellement sécurisées, et pourraient éviter aux voyageurs en vol de devoir passer en mode avion. Autre avantage, le lifi utilise les lignes électriques existantes, si bien qu’aucune nouvelle infrastructure n’est nécessaire.

Connecter l’Internet des objets

L’Internet des objets est une vision très ambitieuse, celle d’un monde hyperconnecté où les objets communiquent entre eux de manière autonome. Votre _____________ pourra par exemple informer votre smartphone que vous n’avez plus de lait, et même en commander pour vous. Des capteurs situés dans votre voiture vous préviendront directement par texto si vos pneus sont trop usés ou insuffisamment gonflés.
Vu le nombre « d’objets » susceptibles d’être recouverts de capteurs et d’appareils de contrôle, puis reliés au réseau et connectés, le _____________ nécessaire pour permettre à tous ces appareils de communiquer est très important. La société de conseil et de recherche dans le domaine des techniques avancées Gartner prédit que 25 milliards d’appareils de ce type seront connectés d’ici à 2020. Sachant que la majorité des informations ne devront être transmises que sur une courte distance, le lifi est la solution idéale – sinon la seule – pour concrétiser tout cela.
De nombreux _____________ technologiques restent à relever, mais le lifi est en passe de devenir une réalité. Dans l’avenir, le fait d’appuyer sur l’interrupteur ne vous procurera pas que de la lumière !
830 mots

jeudi 28 septembre 2017

C'est (encore) la rentrée!

Bonne rentrée à toutes et à tous!

Rentrée étudiante : des associations et activités pour s’intégrer

LE MONDE | 15.09.2017 Par Caroline Pain

La rentrée, et les journées d’accueil alors organisées, sont un moment clé pour nouer des liens quand on débute un cursus d’études supérieures. Voici quelques pistes pour éviter de faire partie des 28 % d’étudiants qui disent souffrir de solitude.

En cette rentrée étudiante, nombre d’anciens lycéens ou élèves de prépa ou BTS, habitués aux classes de 30 à 35, vont découvrir les grands amphithéâtres. Si au sein des grandes écoles, les initiatives sont nombreuses pour faire connaissance, l’entrée à l’université est parfois synonyme d’isolement : au total, d’après l’Observatoire de la vie étudiante, plus d’un quart des étudiants disent souffrir de solitude.

Voici quelques pistes pour s’intégrer et faire des rencontres sur les campus ou en dehors, en profitant notamment des présentations des associations et activités culturelles et sportives, lors de journées d’accueil que de plus en plus d’établissements organisent.

A noter qu’à compter de cette année, les universités auront l’obligation de reconnaître l’engagement étudiant en le validant par des crédits universitaires, ce qui peut permettre de joindre l’utile à l’agréable.

Participer à des événements et activités culturels

Ecoles et universités proposent des événements culturels durant l’année, auxquels il est possible d’assister, souvent à moindre coût voire gratuitement, et d’ainsi rencontrer des étudiants aux mêmes affinités. Elles offrent aussi la possibilité d’y prendre une part active : c’est comme ça que Selina Newstead-Bishop a découvert C-Lab, la radio étudiante de l’université de Rennes-II, qui fait partie du réseau national Radio Campus. « Je voulais faire des études dans le journalisme, j’ai tenté plusieurs formations mais je n’ai pas réussi. Alors quand j’ai vu qu’il y avait une radio étudiante, j’ai foncé. »

Depuis trois ans, l’étudiante en licence information et communication anime une émission hebdomadaire de musique. Elle participe également à la réalisation d’autres émissions, en tant que technicienne. « Avant l’émission on travaille dans la salle de rédaction, c’est une grande salle où on se retrouve souvent, où on discute, raconte l’étudiante de 22 ans. Quand on enregistre ensuite on croise l’équipe d’avant et celle d’après, il y a une relation qui se crée tout au long de l’année. J’ai pu rencontrer beaucoup d’étudiants grâce à C-Lab. »

Faire du sport, à moindre coût

C’est plutôt évident : les activités sportives sont un bon moyen de rencontrer des gens. Alors qu’au lycée, le sport faisait partie intégrante de la scolarité des élèves, à l’université ce n’est plus obligatoire. Chaque université dispose d’un service universitaire des sports, où les inscriptions s’ouvrent en début d’année, pour permettre aux étudiants de continuer ou de découvrir une activité. Sans oublier que cela permet par ailleurs de gagner des points au moment des examens : les activités sportives peuvent en effet être transformées en unité d’enseignement et ainsi s’ajouter aux autres notes du semestre. Enfin, cela permet de pratiquer un sport à moindres frais, quand les coûts des clubs ou centres sportifs sont souvent élevés.

En fonction de l’activité, les étudiants peuvent ainsi être amenés à participer à des compétitions ou des rencontres interuniversitaires. Comme par exemple les rencontres annuelles de danse organisées par l’Université de Pau et des Pays de l’Adour, à Bayonne dans les Pyrénées-Atlantiques. Des groupes d’étudiants venus d’universités de toute la France se réunissent pour un week-end de stages de danse et de compétition.

Donner de son temps en dehors de l’université

Il n’y a pas que sur le campus que les associations s’ouvrent aux étudiants. Nombre d’entre elles cherchent des bénévoles pour quelques heures hebdomadaires. Luce Raina a par exemple œuvré au sein du Groupement étudiant national d’enseignement aux personnes incarcérées (Génépi), pendant ses trois années de licence de droit à Pau.

Chaque semaine, avec d’autres étudiants, elle se rendait dans la maison d’arrêt de la ville pendant un après-midi. « Quand je suis arrivée en première année, c’était vraiment bien de faire partie de ce groupe parce qu’il y avait beaucoup d’élèves en droit plus âgés et donc plus expérimentés. Au-delà du fait que cela correspondait à mon projet professionnel, j’ai fait des rencontres très enrichissantes, que ce soit avec les professionnels qui nous formaient, qu’avec les détenus que l’on rencontrait. »

Lors de sa troisième année de licence, Luce Raina est devenue responsable du groupe local, une année qui fut donc riche en travail, mais finalement fructueuse. « Le Génépi a pris beaucoup de place dans mon quotidien, mais c’est finalement cette année-là que j’ai le mieux réussi sur le plan académique. » Cette expérience a beaucoup marqué sa scolarité : elle a soutenu il y a quelques jours son mémoire de master 2 de droit pénal et criminologie sur la peine d’emprisonnement à l’université de Reims.

Se tourner vers des groupes de pairs

Des associations et lieux existent aussi pour se rencontrer entre étudiants d’un même pays ou région d’origine, comme l’Association générale des étudiants vietnamiens de Paris (AGEVP), ou selon ses croyances religieuses. A Toulouse, la pastorale étudiante organise des messes hebdomadaires qui réunissent chaque semaine entre 500 et 600 étudiants, indique l’abbé Arnaud Franc : « Les profils sont très variés, il y a bien entendu de fervents catholiques qui ne peuvent pas manquer une messe. Mais aussi beaucoup d’étudiants étrangers qui sont originaires de pays catholiques et qui viennent donc naturellement vers notre pastorale. »


Alors que beaucoup d’étudiants souffrent de solitude, la pastorale étudiante organise pour la première fois un week-end d’intégration, fin septembre, symbole d’une volonté « de rajeunir l’image de l’Église », précise l’abbé Arnaud Franc. Pour Nicolas Molodtzoff, étudiant membre de la pastorale, « ce week-end d’intégration est fondamental pour faire en sorte que les gens se sentent à l’aise, alors que jeune et seul, ça ne fait pas bon ménage ». Cet étudiant en master de psychologie à l’université Jean-Jaurès explique que quand il est arrivé à la pastorale, il se sentait « bien intégré » et « ne cherchait pas forcément à lutter contre la solitude. (…) Mais au fil des mois, je me suis rendu compte qu’en étant ici, je pouvais discuter de choses que je n’aurais pas forcément abordées ailleurs. »

Source: Le Monde

lundi 18 septembre 2017

C'est la rentrée!

Voici quelques conseils pour réussir votre rentrée.

Réussir sa rentrée universitaire en 10 bons et 10 mauvais plans !

Fin des vacances = bonjour l’université et les angoisses de la rentrée... L’univers de l’enseignement supérieur vous ouvre ses portes, mais comment se repérer et réussir avec une méthode complètement différente de celle du lycée ? Studyrama vous livre ses secrets en 10 bons et 10 mauvais plans pour réussir son année universitaire.

Par Axelle Bichon

À faire à l’entrée de l’université

Organisation

L’université demande une grande autonomie de la part de ses étudiants qui doivent fournir un travail personnel important tous les jours. L’une des meilleures façons d’appréhender cette rentrée est de s’organiser dès le début des cours. Faites-vous votre propre emploi du temps de révisions afin d’éviter le stress et d’effectuer un travail sur le long terme, régulier et efficace.

Nouvelle méthodologie

Plus la peine de passer des heures à apprendre les cours sur le bout des doigts. À l’université, il faut effectuer un véritable travail de fond, réfléchir par soi-même et anticiper les prochains cours. Il faut très vite apprendre à être autonome car plus personne ne sera derrière vous pour vous responsabiliser.

Activité sportive

Pour rester zen en cours, le mieux est de se trouver une activité sportive à pratiquer à l’extérieur ou au sein même de l’université. Cette coupure permet de se vider la tête. Pour obtenir une licence sportive, renseignez-vous, selon votre université, cela vous coûtera entre 20 et 50 €.

Alimentation saine

Vous pouvez aussi décrocher des bons résultats dans un corps sain. Évitez les sandwichs kebab et les pizzas tous les jours et favorisez plutôt le poisson, la viande, les fruits et les légumes. Sachez que vous pouvez manger bon, bien, et pas cher en allant dans les restaurants universitaires. Mangez équilibré, vous aurez tout de suite moins de mal à vous concentrer !

Groupes de travail

Ne vous isolez surtout pas des autres étudiants, formez des groupes de travail ! Vous pouvez tous vous apporter aide, éclaircissement et amitié. Pratique, cette méthode vous permet d’effectuer un travail plus approfondi tout en gagnant du temps précieux pour le sommeil d’un étudiant. Et à plusieurs, c’est toujours plus intéressant !

Engagez-vous

Envie d’engagement ? De la même manière, vous pouvez vous investir dans la vie associative au sein même de l’université. Cette expérience ne peut qu’être un plus sur votre CV, mais elle vous permet également de savoir vers où vous voulez vous orienter.


À ne pas faire à l’entrée de l’université

Sortir tous les soirs

C’est fini les sorties jusqu’au bout de la nuit cette année ! Votre état en cours le lendemain vous ramène à la raison, ce n’est que pour votre bien. Profitez-en bien avant la rentrée et pendant les vacances. Après, c’est la détermination qui doit prendre le relais : réussir !

Se reposer sur ses acquis

L’université, c’est la soif d’apprendre en toute autonomie. Et ce point est souvent la cause de 50% des échecs au premier semestre. Les étudiants ont du mal à gérer leur temps de travail seul. Ici, on ne peut pas se reposer sur ses acquis : l’université n’a rien à voir avec le lycée et donc il n’y a aucun acquis en y entrant.

Utiliser ses heures libres pour ses loisirs

Dans le même esprit, autant il est facile de sécher les cours au lycée tout en rattrapant le travail en retard, autant un cours loupé à la fac peut vous être fatal et vous faire perdre complètement le fil. N’utilisez donc pas vos heures libres pour aller vagabonder ou vous divertir. L’université met en place ce type d’emploi du temps gruyère afin de vous laisser du temps pour le travail de fond.

Considérer les CM comme facultatifs

Tout nouveau encore, à l’université, les étudiants ont deux cours différents par matière : les CM (cours magistraux) et les TD (travaux dirigés). Les CM ne sont pas obligatoires mais ils se révèlent plus que nécessaires à la réussite du cursus universitaire. Dès lors, ne considérez pas ces cours magistraux comme facultatifs, prenez tout ce que l’université vous offre. Pas de gâchis !

Prendre les notes de ses camarades afin de gagner du temps

La prise de notes est importante lors des cours car elle garantit 50% de la mémorisation des informations. Et elle est personnelle. C’est pour cela qu’il est recommandé de ne pas prendre les notes de ses camarades afin de gagner du temps. On a tous sa manière de prendre des notes et donc il est difficile pour un étudiant de relire le cours d’un autre.

Jouer les misanthropes pour réussir

Ne tombez pas dans l’excès ! Ne restez pas enfermé toute l’année avec vos livres par peur de rater votre année. Soyez un minimum sûr de vous, cela ne peut que vous aider à vous épanouir dans ce que vous faites. Pensez à vous et accordez-vous des moments de détente.

Réviser au dernier moment

Attendre une semaine avant les partiels pour réviser : vous vous sentez libre, presqu’en vacances, ce n’est qu’une illusion ! L’investissement demandé à la fac est énorme. Il ne faut surtout pas attendre les partiels pour rassembler tous ses cours et les réviser à la dernière minute. Cela ne sert strictement à rien… sauf à être déçu et à avoir la migraine à force d’ingurgiter tout le retard accumulé pendant le semestre.


Bonne chance !

Source et texte intégral en cliquant sur ce lien.

jeudi 1 juin 2017

S'expatrier (suite et fin)

Voici l'exercice de compréhension orale correspondant à la deuxième partie de l'enregistrement audio nº30 de votre méthode Edito B2.

S'expatrier (suite et fin)

Complétez les phrases par les mots que vous écoutez dans l'enregistrement.

Un poste subalterne dans un secteur _____________ par rapport à celui pour lequel on a été formé et celui qu'on _____________.

Prendre un poste qui ne correspond pas aux _____________ à la fin des études permet (...) ______ ____________________ de progresser pour revenir en France.

Certains pays sont plus attirants, _____________ plus que d'autres.

Pour préparer votre _____________, cet _____________: “S'expatrier, vous en rêvez: ils l'ont fait”

Il a _____________100 _____________ de français partis s'installer ailleurs.


Gina vend de la _____________ à Séoul.