Bienvenue!

Bonjour et bienvenue sur ce blog qui est un outil pour vous "aider à apprendre" le français. Vous trouverez ici contenus du cours, entraînements pour les examens et bien d'autres choses. A bientôt et bonne route sur ce blog !

Hola y bienvenido/as a este blog que es una herramienta para "ayudaros a aprender" en francés. Aquí encontraréis contenidos de clase, entrenamientos para los exámenes y muchas cosas más. ¡Hasta luego y buen viaje en este blog!

jeudi 23 mars 2017

L'Internet des objets

 “Le nombre d'objets connectés sur Internet a dépassé le nombre d'êtres humains sur la planète”. Au Québec, que pense-t-on du phénomène de l'Internet des objets?




Complétez les phrases avec les mots et expressions que vous entendez dans le document.


C'est un service qui ________________ bien des questions.

Ça ________________ dans une tendance globale.

Parmi les produits de lancement du service, on compte les ________________ et les calculateurs de taux de glucose.

En 2014, il y avait 17 ________________ d'objets connectés. (Un ________________ compte neuf zéros après le 1)

Quand c'est le système de chauffage qui est piraté, c'est une autre ___________________________ (3 mots) (Cette expression signifie: c'est tout autre chose et c'est bien plus compliqué).

Le fameux drone d'Amazon est toujours ___________________________ (3 mots) (Cette expression signifie que le projet n'a pas encore abouti).

Lexique

Au Québec, on n'utilise pas de lessive pour son lave-linge mais du ________________ pour sa ________________.

Au Québec, on ne parle pas trop de voiture mais plutôt d'________________ ou de char.

mardi 21 mars 2017

Nicolas Bouvier

Cherchez les réponses aux questions concernant la vie de l'auteur de “L'usage du monde” sur la page Wikipedia de Nicolas Bouvier.
  1. Où est-il né et quand?
  2. Où a-t-il étudié?
  3. Dans quelles circonstances effectue-t-il son premier voyage?
  4. Que fait-il en 1951?
  5. En 1953, il part en voyage avec son ami Thierry Vernet. Dans quelles circonstances les deux amis vont-ils se séparer?
  6. Jusqu'où Nicolas Bouvier continuera-t-il son voyage?
  7. Comment rentrera-t-il dans son pays d'origine?
  8. Quelles sont les trois oeuvres les plus importantes de sa carrière d'écrivain?

vendredi 17 mars 2017

Pétition

Voici le lien vers une pétition qui nous concerne tous sur le thème de la reconnaissance des diplômes de l'EOI à l'etranger. Nous vous invitons à la lire et à la signer si vous partagez notre opinion à ce sujet.

mardi 14 mars 2017

Voile et entreprise

Europe : les entreprises peuvent interdire le voile sous conditions

La Cour de justice de l’Union européenne a rendu son avis mardi concernant les cas de deux femmes musulmanes licenciées en France et en Belgique.

LE MONDE | 14.03.2017 Par Jean-Baptiste Jacquin

Les entreprises privées ont le droit, sous conditions, d’interdire le port du voile à leurs salariées. Telle est la réponse donnée mardi 14 mars par la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE). Une décision qui ne manquera pas de soulever des débats tant le sujet est sensible dans de nombreux pays européens, en particulier en France.

La Cour de Luxembourg précise néanmoins le cadre dans lequel une telle mesure peut être mise en œuvre sans être discriminatoire. Il faut en premier lieu qu’un règlement intérieur de l’entreprise prévoie l’interdiction pour les salariés de porter sur le lieu du travail des signes visibles de leurs convictions politiques, philosophiques ou religieuses. Il n’est pas question de pouvoir cibler une confession plus qu’une autre. Mais, poursuit la cour, si cette règle aboutit à une « discrimination indirecte », à savoir que seules les femmes musulmanes choisissant de porter le voile sont concernées par la mise en œuvre de cette règle, il faut que cela soit « objectivement justifié par un objectif légitime tel que la poursuite par l’employeur, dans ses relations avec ses clients, d’une politique de neutralité ».

C’est par la voix d’une question préjudicielle que la Cour de cassation française et son équivalent belge ont demandé à la CJUE d’interpréter la directive européenne de novembre 2000 sur la lutte contre les discriminations. Selon son article premier, la directive européenne a pour objet d’établir « un cadre général pour lutter contre la discrimination fondée sur la religion ou les convictions, [le] handicap, l’âge ou l’orientation sexuelle, en ce qui concerne l’emploi et le travail, en vue de mettre en œuvre, dans les Etats membres, le principe de l’égalité de traitement ».

La Cour européenne donne ainsi raison à la justice belge qui soulevait le cas de Samira A. Elle était salariée comme réceptionniste depuis 2003 par G4S Secure Solutions, une société qui fournit des services d’accueil et de réception. Elle informe en avril 2006 son employeur qu’elle portera désormais le voile au travail. Celui-ci refuse au motif que ce serait contraire à la règle non écrite de neutralité de l’entreprise.

Peu après, G4S Secure Solutions modifie, avec l’accord du comité d’entreprise, son règlement intérieur qui précise : « Il est interdit aux travailleurs de porter sur le lieu de travail des signes visibles de leurs convictions politiques, philosophiques ou religieuses ou d’accomplir tout rite qui en découle ». Samira A. est licenciée. Elle poursuit son employeur pour discrimination, mais est déboutée en première instance comme en appel.

En revanche, le cas français soumis aux juges de Luxembourg était légèrement différent. Asma B., embauchée en 2008 comme ingénieure d’études chez Micropole Univers, avait été licenciée en 2009 sans préavis. Le client chez qui elle intervenait, en l’occurrence l’assureur Groupama à Toulouse, s’était plaint que le voile de la jeune femme « avait gêné un certain nombre de ses collaborateurs », avait justifié la société d’ingénierie et de conseils dans sa lettre de licenciement. Groupama avait notamment demandé « qu’il n’y ait pas de voile la prochaine fois ».

Selon Micropole Univers, il ne s’agissait pas de remettre en cause les convictions religieuses de sa salariée. Mais la société a estimé que le port du voile entravait le développement de l’entreprise puisqu’il empêchait la poursuite de l’intervention chez le client. Les prud’hommes puis la cour d’appel ont indemnisé la jeune femme pour l’absence de préavis, mais ont estimé que le licenciement était fondé sur « une cause réelle et sérieuse ».

La CJUE considère que rien ne permet de savoir si Micropole Univers impose une règle de neutralité à tous ses salariés. Elle souligne ainsi que « la volonté d’un employeur de tenir compte des souhaits du client de ne plus voir ses services assurés par une travailleuse portant un foulard islamique ne saurait être considérée comme une exigence professionnelle essentielle et déterminante au sens de la directive ». Autrement dit, les prud’hommes et la cour d’appel ont eu tort de valider le licenciement.

Au-delà des deux affaires qui étaient soumises à la CJUE, cette décision de principe servira désormais de référence pour le monde du travail dans l’ensemble de l’Union, en tout cas en ce qui concerne les entreprises privées. Mais, chaque juge national garde une marge d’appréciation, en particulier pour examiner la légitimité de l’objectif de neutralité qu’invoquerait une entreprise pour interdire à ses salariés le port de signes religieux.
Les règles sont différentes dans les entreprises publiques en France. Au nom du principe de laïcité et de neutralité, il est interdit aux travailleurs du secteur public de porter des signes ou vêtements religieux au travail. En Belgique également, les agents de l’Etat sont tenus strictement de respecter le principe de neutralité. En revanche, d’autres Etat de l’UE accordent une plus grande liberté à leurs agents, comme l’Allemagne.




lundi 13 mars 2017

Jacques a dit

Voici une superbe chanson de Christophe Willem, bien utile pour travailler l'impératif...Attention, notre activité s'arrête à 2"37 dans la vidéo.



Retrouvez les verbes à l'impératif utilisés dans la chanson.

Je suis un oiseau
Qui est tombé de haut
Je traîne ma peine
Une larme qui coule,
J'ai dans la gorge une boule
Comme une pierre qui roule

Perdue l'innocence des jours passés dans la cour de l'école
Du bonheur j'en ai pas
Y'en a que pour Pierre et Paul


Jacques a dit « __________ ! »
Jacques a dit « __________ ! »
Mais pas le jour où je décolle

Jacques a dit « ____________ ! »
Jacques a dit « ___________ ! »
J'ai beau t'aimer, tu pars quand même

Jacques a dit « ___________ ! »
Jacques a dit « ___________ ! »
Me fait tant marcher que j'en crève

Jacques a dit certes je lui pardonne
Jacques est un rêve pas un homme


Reste une mélancolie cachée
Sous mon manteau de pluie
Qui traîne encore

Je ne sens plus le vent dans mes voiles
____________à quoi me sert mon étoile
Si je perds le Nord
Mes îles, je les ai méritées,
Mes ailes, je ne les ai pas volées
J'ai tout fait comme tu m'as dit
Mais le rêve s'évanouit


Jacques a dit « _____________ ! »
Jacques a dit « __________ ! »
Mais pas le jour où je décolle

Jacques a dit « __________ ! »
Jacques a dit « __________ ! »
J'ai beau t'aimer, tu pars quand même

Jacques a dit « ___________ ! »
Jacques a dit « __________ ! »
Me fait tant marcher que j'en crève 

Pour la solution, cliquez sur ce lien.

jeudi 9 mars 2017

Pierre Rabhi et la sobriété heureuse

Voici la vidéo de Pierre Rabhi nous parlant du concept de sobriété heureuse.


Pour écouter la version longue de cette vidéo (environ 6 minutes, ce qui est tout à fait raisonnable), cliquez sur ce lien,

Pour en savoir plus sur Pierre Rabhi, découvrez son site Internet.

mercredi 8 mars 2017

Les écoles Diwan

Voici l'enregistrement que nous avons écouté en classe sur le thème des écoles Diwan.


Répondez aux questions par vrai ou faux.

  • Dans les écoles Diwan, on parle seulement le breton.
  • Dans les écoles Diwan, on donne des cours de breton aux enfants.
  • L'apprentissage du breton est dit “immersif”, cela signifie que les enfants vont apprendre le breton de manière naturelle en l'écoutant en classe et en le répétant.
  • Les locaux occupés par cette école ont été fournis par la Mairie.
  • Les écoles Diwan ont un statut associatif.
  • Le personnel de l'école est payé par la Mairie.
  • Dans cette école, il y a trois professeurs qui se répartissent les neuf niveaux d'enseignement présents dans l'éducation maternelle et primaire en France.
  • L'école compte environ 60 élèves mais les prévisions sont optimistes.
  • Les doutes des parents avant d'inscrire leur enfant dans une école Diwan concernent principalement la relation de l'enfant avec la langue française.
  • Outre les raisons linguistiques, certains parents qui choisissent d'inscrire leur enfant dans cette école le font parce qu'il y a peu d'élèves par niveau.